jeudi 5 février 2015

L'évidence

Je viens de voir une image partagée sur Facebook qui dit : "je travaille sur moi et c'est le travail plus difficile et le plus important de ma vie"

NOT!

Je suis choquée. Pourquoi faut-il qu'on se répète sans cesse que c'est le travail le plus difficile hein? Important oui. Mais pas difficile.

Avant d'être très à l'aise sur un vélo, on trouvait ça difficile. Oui?
Avant d'être très à l'aise à conduire sa voiture, on trouvait ça difficile. Oui?
Avant d'être très à l'aise les pieds fixé à un snow, on trouvait ça difficile. Oui?
Même chose pour le violon, pour la cuisine, pour le doigté au clavier, pour une langue étrangère... bon, vous avez compris que vous pouvez appliquer n'importe quel exemple qui vous concerne.

Hé bien, nous avons appris toutes ces choses. Quelqu'un nous a montré, on a observé les autres, on s'est pratiqué, over and over again. On a persisté, à force de pratique et de volonté. Et guess what? On a fini par être bon et ces choses sont toutes agréables quand on est bon. Parce qu'on voulait être bon, au départ, on y est arrivé plus ou moins facilement.

C'est pareil pour le travail sur soi. Seulement que les mentors ne courent pas les rues, ça j'admets. Mais une fois passé par une bonne école, une fois qu'on s'exerce tous les jours, on devient meilleur. C'est plus facile, plus aisé. Agréable, même!

Commencez par cesser d'affirmer des trucs négatifs. Vous verrez déjà une nette amélioration dans votre perception de ce qui est devant vous.


lundi 2 février 2015

Le plus beau mot FB




Tantôt, j'ai reçu ce message privé, sur FB. Mon frère n'est pas du genre tendre. Il y a sûrement quelque chose, en fait, pour qu'il m'écrive ça. Mais qu'importe, ça me fait du bien qu'il pense à moi. Je l'ai plus que remercié et l'ai assurée que je suis là, pour lui, s'il a besoin.

Vous pouvez pas vous imaginer combien ce petit mot me fait chaud au cœur. Je l'interprète comme si je comptais un peu pour lui, finalement :)