dimanche 1 avril 2012

La dernière page du journal intime

La dernière page est arrivée et je n'ai pas d'autre cahier. Je n'ai plus rien à dire que ce qui a été dit. Ce qui reste est futile.

Je ne sais pas tous les gens qui me lisaient mais il y a plusieurs de mes ami(e)s que je verrai encore et qui auront de mes nouvelles de vive voix.

Pour les autres, merci infiniment de m'avoir lue, d'avoir commenté, d'avoir fait de ce journal intime une grande partie de ma vie, une libération et un exutoire.

Je vous dis au revoir.