mardi 30 décembre 2008

Oups! J'ai fait un Bi!

Depuis un bon bout de temps, mon ouvre-boite me fait sacrer. C'est un très bon ouvre-boite mais il est vieux et usé. Ça l'air de rien comme ça mais quand t'as 3 cannes de bouillon à fondue à ouvrir en même temps que la visite arrive et que ton putain d'ouvre-boite se décide à ne plus couper, c'est pas la joie! Aussi, quand tu dois finir de verser ton bouillon par les trous faits au tournevis, c'est ordinaire. Bon bon, ok, j'exagère un p'tit peu... mais juste un peu!

Depuis le temps que cet article important est sur notre liste, nous prennons notre courage à deux mains et on part donc à la recherche d'un ouvre-boite Starfrit, les meilleurs dit l'annonce! Au marché d'alimentation? non. Haaa au Walmard, en même temps que quelques autres articles. Vite fait bien fait, on revient satisfaits!
C'était il y a quelques jours...

Je n'ai pas eu l'occasion de m'en servir avant tout à l'heure, alors que j'étais en pleine préparation d'un succulent pâté chinois. Ouvre une conserve de maïs en crème... suspense.... ouuuuuu ça va tellement bien!!! Je jubile! Fini les batailles!

Positionne le nouvel outil sur la canne de maïs en grain et hop!
Voilà!
Fini le magnifique Starfrit tout puissant! N'a pu!


lundi 29 décembre 2008

Marathon des Fêtes!

De retour après une course effrennée entre les soirées ici, les partys là et le peu de sommeil, je relax tranquillement en ajoutant des tounes sur mon iTunes, chose que je n'avais pas finie depuis le nouveau disque dur de mon laptop. Dans mes oreilles qui saignent à cause des clochettes et des trompettes de Noël, du doux lounge me berce et ça fait du bien!

Le party de bureau le 19 a bien été. J'ai été déçue du comportement de certains collègues mais c'est toujours comme ça, quelques-uns se démarquent quand ils boivent et ce n'est pas à leur avantage. Le lundi suivant, nous avons eu des félicitations de pratiquement tout le monde pour l'organisation du party. La bouffe était bonne, le DJ excellent, les jeux et les cadeaux très appréciés. Mission accomplie, j'pense bien!


Samedi soir, souper à l'improviste chez nous : manicotti maison. Bi avait les mains pleines d'oignons et avait froid aux pieds... qu'est-ce que je ne ferais pas pour mon amie!
Ensuite, on a joué au Aki avec une clémentine... Mon plancher!!! hahaha

Le 24, j'ai terminé de travailler à midi et c'était Noël chez mes beaux parents. Magnifique! On a mangé de la viande Magnan, une tradition chez eux depuis quelques années. Malade mental j'vous dis! Ma tranche saignante d'un ¾ de pouce se découpait délicatement et fondait dans ma bouche comme du beurre. Accompagné d'une purée de panet et quelques légumes. Au dessert, de la bagatelle faite par ma belle-soeur. Toute la soirée fut bien arrosée de bon vin et d'animation cadeaux. J'ai donné à mon amoureux son cadeau : mes immatriculations pour l'an prochain. Oui, apparemment, le plus beau cadeau que je pouvais lui faire est de rouler avec lui à la prochaine saison. J'ai fait le petit texte pour sa carte et j'ai envie de vous le partager ici :


Philippe,

Mon amoureux précieux que je chéri chaque instant,
Celui qui partage mes passions et ma vie,
Je désire te rendre heureux, au fil du temps,
J'espère au moins combler un peu tes envies,
Avec ce présent qui semble anodin, pourtant,
Mais qui à tes yeux, a un si grand prix...

Je t'aime!
Que 2009 soit à la hauteur de tes espérances et surtout, surtout, à la
grandeur de ce que tu es : passionné, émerveillé et plein d'amour!
xxx

Ce fut une magnifique soirée avec la belle famille; amour, rires et sérénité! Merci de m'accueillir à bras ouverts, sans jugement!

Le 25 fut la fête à mon père et sa conjointe, chez ma soeur. Ce fut la première rencontre de mon amoureux avec ce côté là! Tout s'est bien passé :) Mon père a beaucoup aimé son cadeau : un montage photo encadré. Beaucoup de souvenirs pour lui :)

Le 26, c'était Noël à nouveau chez ma mère. Ses cheveux repoussent tranquillement et c'est tout blanc! Mais à 60 ans, c'est normal je pense hehe. Ma grand-mère, 88 ans, y était aussi! Elle est toujours très contente de se retrouver avec nous. Mes frères étaient pas mal moins tannants qu'à ma fête mais tout de même turbulents! La bouffe était plus que succulente et on a encore une fois, réussi à subtiliser une tarte aux pommes et des cretons maison quand on est parti :)

Le 27, chez la famille à mes frères. Nous ne nous voyons qu'une fois par année et c'est tranquille chaque fois mais c'est cool :) À 10 minutes de chez nous, pour une fois! Crotté était là mais tout s'est bien déroulé; sous médication, il est moins pire. Autrement, ma cousine réalise sous peu son rêve : partir pacsac au dos pour 6 mois, en Europe! L'autre a accepté une job pour 3 ans à Calgary. Ma tente trouve ça bien difficile de "perdre" ses deux filles en même temps mais elle est très heureuse pour elles et est très fière aussi! La conjointe de mon oncle A qui recevait est une veille mal baisée avec ses commentaires puritains! J'étais plutôt fatiguée et mes frères étaient au salon alors, je me suis abstenue de la relancer mais c'était bien tentant de faire une petit scéance de provocation! heheh C'était somme toute bien agréable.

Retour au condo. Lavage, ménage et commissions. Je suis en congé jusqu'à lundi prochain et je compte bien en profiter pour tricotter, lire et faire ce qui me plait pas mal quand ça me plait. Peut-être même que je vais m'emmerder?
.

jeudi 18 décembre 2008

Natasha la coiffeuse

Sti que passer 4h dans son salon, avec elle qui jase italien/anglais/français, ça fait du bien :)








Faisait plus d'un an qu'il n'y avait eu aucun coup de ciseau dans ma chevelure qui était devenue un vrai motton de laine d'acier! haha
.

mardi 16 décembre 2008

Une histoire des champs

Un petit oiseau dans une clairière tourne autour d'un orme et vole entre les branches et tourne et tourne, tout heureux... et paf! heurte une branche et piiiiuuuu tombe à terre, blessé à une aile.

Le fermier qui marchait sur son terrain, entend le petit oiseau piailler, en passant près de l'arbre. Il ramasse l'oiseau, le regarde attentivement et remarque que son aile est bien mal en point. Il ne peut pas le ramener à la maison car il a plusieurs chats qui l'attaqueront sûrement et décide donc de mettre le petit oiseau dans une belle bouse de vache bien chaude pas très loin de là. La bouse le tiendra bien en place en séchant et son aile pourra réparer. Quand il pleuvra, la bouse se défera et le petit oiseau sera libre et réparé. Alors, il l'enfonce bien dans la bouse et s'en va.

Après quelques temps, le petit oiseau sens son aile bien réparée et piaille de bonheur : pioupioupiou de joie dans le champs! Un des chats s'étant échappé de la ferme entend le petit oiseau et s'approche... Il libère le p'tit oiseau de sa bouse sèche et le dévore!


Les trois morales de cette histoire :
1. Quand quelqu'un te met dans la marde, c'est pas toujours pour te faire du tord.
2. Quand quelqu'un te sort de la marde, c'est pas toujours pour te faire du bien.
3. Pis quand t'es dans marde, ferme donc ta gueule!


- Yvon Deschamps, bien avant mon temps...
.

vendredi 12 décembre 2008

Jeudi, c'était pire!

Hier, c'était l'une des pires journées et j'suis arrivée chez moi à 7h30 complètement exténuée, en crise de larme d'épuisement et tout et tout.
Pas assez d'sommeil, trop de travail, antibiotiques, trop d'patates et d'pâtes, pas assez de steppettes, pis tout pis tout.
J'ai même été chez ma massacrothérapeute pis ça rien donné! Fallait tu que j'sois à côté d'mes pompes!!

Vers 8h, mon amoureux me dit : "j'viens de prendre une grave décision".

Moi, avec une genre d'indifférence/écoeurement/fatigue : "ha ouin?"

Amour : "j'te fais couler un bain là, pis tu vas aller y lire ton livre que tu viens d'acheter"

J'lui dis souvent que j'prends pas assez de temps pour lire. J'adore lire! L'autre jour, je passais pour la 4e fois devant l'étallage de livres chez Loblaws et cette fois-là, je n'ai pas pu résister. Rock'n Romance de Nanette Workman. Cette femme intriguante, passionnante! Je n'ai jamais eu de vedette en idole mais Nanette m'a toujours fascinée. Très très intéresant, sa biographie! Poignante.
Enfin, toujours est-il que je lis un peu avant de m'endormir mais quelques paragraphes seulement car je me couche toujours trop tard ou trop fatiguée!
Donc mon amoureux me prépare tout ça, avec les chandelles et tout le gros kit :)

En mettant un pied dans le bain, c'est froid!! Que de bonnes intentions... hé ben il m'a fait chauffer 4 ou 5 bouilloires!!
J'ai fini par relaxer un brin et bien dormir :)
C'tu pas drôle être bien entourée comme ça hein! :D
.

jeudi 11 décembre 2008

Update d'hier

J'suis sortie du bureau à 9h, j'suis passée au Tim pour prendre un souper pour mon amoureux et moi puisqu'il n'y avait toujours pas d'électricité.

Arrivée à la maison, mange en vitesse pour aller déglacer ma voiture qui dors là depuis la veille. à 10h30, l'électricité revient! Woot!!! On fait un peu de place dans le garage pour la rentrer et qu'elle dégèle durant le (courte) nuit. J'ai pris ma douche à l'eau chaude en plus! Quel soulagement! :)

Ce matin, il restait encore pas mal épais de glace sur la vitre arrière et sur le toit. J'ai tout cassé, sortie et me suis rendue au bureau toute heureuse d'avoir enfin profité de mon garage :D
.

mercredi 10 décembre 2008

Le verglas et le 450

Voilà. Flash back de 1998.

Je n'ai pas d'électricité depuis ce matin 5h20.
Un gros pouce de glace sur ma voiture : incapable d'ouvrir une porte.
Mon époux a gardé la poigné côté conducteur de son camion dans sa main après avoir bien fait attention de ne pas tirer trop fort.
Le pont Victoria était fermé encore à 11h30. J'suis finalement passée par le pont Jacques-Cartier pour rentrer au bureau à midi.
Il est 19h30 et Hydro n'annonce pas de rétablissement de courant avant demain 23h.
Je prendrai donc ma douche demain matin à l'un de nos bureau qui a une douche minable, mais de l'eau chaude, tout de même. Je frétille à l'idée de dormir crottée (lire avec sarcasme svp).
Ce soir, va vraiment falloir que je déglace ma voiture car je ne pourrai pas attendre le retour de mon amoureux demain matin pour emprunter son camion pour venir travailler. Trop de choses à sortir pour demain midi.

J'déteste pas tellement l'hiver. Mais l'hiver, ce n'est pas du verglas...
J'espère que ce ne sera pas comme ça toute la saison sinon je vous annonce que l'an prochain, j'vais travailler fort pour avoir un garage double...
.

mardi 9 décembre 2008

Justice?

Étant aux ressources humaines, j'en vois de toutes sortes. Mais là, je dois verser des bonus de performance dans une division et il y a une personne qui aura un bon montant alors que chaque fois que je passe derrière elle, la personne est sur des forums de discussion, sur facebook ou autre. Aussi, elle fait ses heures bien pile et pas une minute de plus.

Moi, ça m'fait chier parce que j'me fends en 8 pour la compagnie et j'en aurai pas d'putain d'bonus de performance. C'est pas la même division et pas la même pensée de gestion.

M'enfin. J'aime pas l'injustice. Mais comme je travaille à voir que des secrets, j'en fais fi. Ça m'écoeure tout de même de voir des gens qui travaillent pas et qui sont récompensés.
.

lundi 8 décembre 2008

Oh oui! Je la sens bien!

Depuis quelque temps, j'ai des infections aux reins et des pyélonéphrites. Le gros problème, c'est que je ne sens pas l'infection urinaire et l'infection monte et monte et c'est dangereux.

Cette nuit, je me suis levée avec une envie qui n'est pas partie totalement après avoir fait pipi.
Hé ben j'ai une infection urinaire! Je suis tellement contente de la sentir!!

Ça l'air niaiseux mais de la sentir avant qu'elle ne monte va m'éviter beaucoup de problèmes! Yééé :)
.

samedi 6 décembre 2008

Midi et demi mais pis?

C'est l'heure que je n'ai jamais vue en me levant de toute ma vie, sauf ce matin!!
Midi et demi!!! C'est la moitié de la journée!!
La semaine, j'me lève à 5h, j'suis au bureau à 6. J'me couche généralement à 10h30 le soir.
Et la fin de semaine, rare les jours où j'ai passé le 8h30, même si je me suis couchée tard la veille.

Mais hier était différent. J'ai eu un gros 4h de dodo dans la nuit de jeudi à vendredi. Grosse journée au bureau hier. Petite sièste de 40 minutes avant d'aller souper à l'Académie avec la gang du Nautilus et de sortir danser ensuite au Select! (pas de commentaires svp! lol). On s'est couché à 4h30!!
Ça faisait très longtemps que j'avais pas fait ça :)

C'était super l'fun! On avait de la place pour danser. On était tellement une gang hétéroclyte!! Mais enfin, on a fait notre pestacle, comme Stéfanie dit!! Quand "Please don't stop the music" est parti, on est pitché sur la piste de danse au milieu du bar et on a fait notre chorégraphie! En talon haut et jupe, les gars en cravates! Malade!!! :D
Le prof de salsa est venu nous voir après pour nous dire que tout le monde voulait savoir c'que c'était ça et qu'il aurait tellement voulu l'avoir fait lui-même!!
On a refait quelques autres chorégraphies pour le plaisir. Ha c'était fou!! Ça me rappellait le temps que je faisais du ballet classique et que c'était le temps du récital!

J'ai A-DO-RÉ ma soirée!! Et j'me fout d'avoir perdu ½ journée aujourd'hui!! :D
.

jeudi 4 décembre 2008

Un ami...

Au bureau, je passe en coup de vent dans une partie du bureau où je ne vais pas souvent et j'entends : "Hey Josie!"

Je m'arrête. Me retourne et y'a Monsieur S. qui me regarde avec un sourire en coin... Je vais m'asseoir à son bureau.
Il me dit : "Criss que t'es belle!"
J'éclate de rire! Il continue : j'voulais juste te dire ça, avec son beau sourire en bouche de coeur pincé.
Moi : Hey, y'a juste mon époux qui me dit ça...
S. : And your gay friend too.
Moi : Pfff t'es même pas crédible, ami gay!
S. : Peut-être pas, mais j'ai du goût!

Ça fait toujours du bien! hehe
.

Comme tout le monde

Ce matin, c'est la Grande Guignolée des Médias. Je savais que j'allais rencontrer des points de collecte sur mon chemin alors, hier, j'ai préparé quelques conserves à donner.

En roulant tranquillement, je laisse mes cannes au premier point que je vois. Les gens sont, malgré la pluie, très joyeux et entraînant! Et presque rendue au bureau, j'entends à la radio une liste de choses qu'ils ont besoin et que les gens ne pensent pas donner mais qui sont importants!
  • Les produits d'hygiène : savons, dentifrices, brosses, shampoings, désodorisants, essuie-tout, tampons, couches jetables, mouchoirs de papier, papier hygiénique
  • Les produits d'entretien ménager
  • Les médicaments d'utilisation courante : sirops, analgésiques, vitamines et antihistaminiques
On y pense pas, mais on utilise ces produits là tous les jours!
Si ça vous tente de faire un bon geste...
Comme on peut continuer à donner, même après aujourd'hui, je vais sûrement apporter quelques trucs de la liste.

Je sais, je sais, j'déteste les BS de génération en génération... mais ils sont pas tous comme ça, les gens dans le besoin...
.

mercredi 3 décembre 2008

À part égale


Quand t'as bien souffert le martyr en t'épilant un sourcils, faut que tu fasses l'autre!!!

J'espère que ça parait pas trop que je prends un break entre les deux côtés des fois...
.

Dimanche, jour du Seigneur


Une amie est en arrêt de travail car elle a le nerfs du cou bloqué jusque dans la moelle épinière (ou quelque chose comme ça. C'est grave en sale, genre!). Elle traîne un mal depuis longtemps mais pour se rétablir, elle doit arrêter tout pour un bon bout. Je sais qu'elle n'est pas capable de ne rien faire, qu'elle aime avoir quelqu'un à côté d'elle, juste pour lui tenir compagnie. Son amoureux (s'il en est encore un) ne comble pas du tout ce besoin.
.
Dimanche, je vais aller faire le ménage complet chez elle et lui faire de la bouffe. Passer la balayeuse, laver les planchers, couper des légumes, faire de la soupe, laver la vaisselle, faire le lit et le lavage, pliage, repassage...
.
Je sais, je sais, j'ai même pas fini de ramasser chez moi du party de samedi dernier, mais qu'à cela ne tienne, tant qu'à sacrer, j'vais l'faire ailleurs! J'vous raconterai ça, ça risque d'être toute une aventure!
.

Food and Me : a love story

Lundi, j'étais maganée. J'ai pris un plat congelé M&M pour diner.

Hier, j'étais moins maganée mais à 5h AM, j'étais endormie alors, j'ai pris des restants de la fondue de samedi : boeuf, poulet, crevettes, pétates gerlot et ma sauce sucrée. J'ai cherché dans le frigo car j'étais certaine d'avoir du riz déjà fait mais j'ai pas trouvé.

Ce matin, j'me suis pris un restant de vendredi : poulet aux agrumes et canneberge avec un peu de riz basmati. Miam!

En embarquant dans l'auto, j'découvre mes 7 plats d'hier sur la banquette arrière... heu... yark, ça pu. Heureusement qu'il n'a tout de même pas fait trop chaud!

Ce midi, j'fais chauffer mon plat au micro-onde. Ensuite, je verse ça dans mon assiète et la découverte : y'a juste du riz avec un peu d'canneberge et un peu de mandarines! Putain d'merde. Mon diner ne contient pas de poulet, juste du riz!!

J'pense bien aller me chercher un peu de protéïnes au café d'merde de la Cité tantôt...
.

mardi 2 décembre 2008

Les reconnaissez-vous?

Voyez ce vidéo. Les reconnaissez-vous?


Oui! nous avons tellement essayé de les donner! Ils sont laids?? Ben voyons donc! Mon amoureux, en ayant cette paire gratuite à l'achat d'une autre complètement normale, était avant-gardiste! Avril les porte pour une pub, imaginez!!!
.
.
Maintenant que vous vous mordez les doigts de les avoir refusés, allez vite les acheter pour 50¢ à la Maison de l'Entraide à Ste-Julie avant qu'ils n'aient la nouvelle et les vendent à 150$ chaque!!
.

Party et voisin

La semaine passée, j'ai pris soins d'aviser tous mes voisins pour leur dire qu'on recevrait samedi soir et que ça s'pourrait qu'on soit bruyant.

Hier, on croise notre voisin du dessous. Monsieur B. Il est chinois, seul, méga discret et nous a déjà dit qu'à part nous entendre marcher parfois, il n'entendait rien et rien ne le dérangeait. Fait qu'on lui demande si on l'avait dérangé samedi...

"I heard nothing so next time, party harder!" qu'il nous dit avec le sourire!!

Hé ben! J'aime ça des voisins d'même moi!!
.

dimanche 30 novembre 2008

J'ai la tête dans l'cul mais avec le sourire

Cette bonne vieille expression française... Un pas pire mal de tête me talonne depuis mon réveil et j'ai mal aux yeux et à la machoire mais j'ai un grand sourire. Sourire de bons souvenirs de vendredi et samedi soir.

Vendredi, j'ai reçu mes amis Patsy et JF. Ils n'étaient jamais venu dans notre condo. Poulet aux canneberges et agrumes sur riz basmati, bon vin et tarte aux pommes et érable maison. Soirée tranquile mais vraiment agréable :)

Hier, j'ai passé une bonne partie de la journée à préparer la soirée. Nous recevions 8 autres personnes à souper. Un genre de pendaison de crémaillère/party de fiancailles/Noël avec une super bonne gang, des gens que j'apprécie connaître d'avantage, à chaque rencontre. Mangé de la fondue, tout simple. On en avait tellement trop!! heheh L'une de nos invitées avait fait un gâteau au Rhum! Malade!!! Il nous en reste :D
On a ri comme des mongols, ça fait du bien :)

Ce matin, on a été déjeuner chez l'un des invités. Gros déjeuner cochon là : oeufs, jambon, bacon, patates, café, etc.! Miam! J'ai toujours pas faim d'ailleurs!

Cette fin de semaine était vraiment magnifique d'un bout à l'autre!
Merci mes amis! Je suis privilégiée de vous avoir dans ma vie!
:)
.

mercredi 26 novembre 2008

Faut que j'le dise!

Une voix que je suis complètement incapable de supporter plus de 5 secondes, c'est celle de Michelle Therrien qui annonce les ventes d'autos à rabais chez H.Grégoire!

Je sais pas pourquoi mais elle m'agresse trop.
Mettez-moi ça dans les oreilles pour 10 minutes et c'est pire que quelqu'un qui m'envoie ses ongles coupés dans la figure!
.

mardi 25 novembre 2008

Résumé d'congé

Ha là là que ça passé vite!!

Vendredi, ménage, commissions durant le journée et le soir, on a été manger au Madison's Grill steak house à Anjou. Dé-li-cieux! Service impeccable. Sans prétention mais totalement impressionnant! En plus, notre serveur se prénomait "Men"... on a fait quelques jokes qu'il n'avait sûrement jamais entendu! mouhaha

Samedi avant-midi, déjeuner avec la gang de TrackFever pour un wrap up 2008 et prévisions 2009. Ça s'est finalement terminé à 2h30!! On a été droppé des choses chez une amie qui habitait pas trop loin du resto. Retour à la maison pour que Phil dorme avant d'aller travailler à 11h PM. Moi j'avais un party de "Topperware" le soir. C'était vraiment cool :)

Dimanche, commissions et ménage! Plutôt du "rangeage". Tsé, les garde-robes qui étaient encore bourrés du déménagement. Du triage de cossins et réaménament des boites d'outils qui traînaient encore dans la cuisine... Moi j'boude le printemps pour faire le ménage. Vive l'automne!

Ha oui! et j'ai aussi presque fini d'arranger mon laptop. Le formatage de mon nouveau disque dur était déjà fait, Windows installé. J'ai finalisé avec la suite Office et gossages de p'tits programmes nécessaires.

Aussi, j'me suis prise en main, avec mon entraîneur personnalisé - mon amoureux. Je me suis fait un programme d'entraînemenet à la maison et lui, il me le fait respecter! haha!


Et une alimentation plus saine aussi. On a une superbe fruiterie tout près alors, j'en profites! J'ai acheté des fruits et je me suis promis de ne pas les perdre!

En ce mardi soir, je suis pas mal fière. J'ai mangé au moins 2 fruits par jour et on est allé en racheter hier :)

R'gardez-moi ça ce beau panier là!
Hier, travaillé en malade et aujourd'hui aussi... C'matin, en me levant j'ai vu qu'il y avait 1" de neige partout... J'ai sorti mes bottes, déneigé ma voiture... Hmmm.. l'hiver est arrivé! En partant, quelle ne fut pas ma surprise de voir que mes taxes foncières servaient déjà à déneiger les routes de St-Brun avant 6h am!
J'vous laisse, c'est l'temps de mon heure elliptique :)
.

mercredi 19 novembre 2008

Un p'tit congé!

Mon boss a approuvé ma demande de congé vendredi :D

HAAAA ça va me faire du bien, un week-end de 3 jours pendant que tout le monde n'en a que deux!!
.

J'ai une plante qui sue!

En partant seule l'an dernier, je me suis acheté une petite plante à 0.99$ chez IKEA. Un an plus tard, je l'ai enfin changée de pot. Ses racines faisaient plusieurs fois le tour dans le fond et il ne restait pratiquement plus de terre.

Une fois transplantée, elle a repris beaucoup de couleurs (vert, bien sûr!) et s'est mise à grandir! Yééé! pour une fois que je ne les tue pas!

Mais voilà que je découvre qu'au bout des feuilles, il y a toujours de l'eau. Oui! des gouttes d'eau au bout des feuilles. Pourtant, je n'arrose pas les tiges, juste la terre dans le pot!

Ça se peut une plante qui sue? Et pourquoi?
.

mardi 18 novembre 2008

Magasinage éclair

En fin de semaine, j'ai décidé que je changeais mes souliers de tous les jours. Les velcros dévelcrottaient et j'avais des trous dans le suède.

On devait aller aux Promenades pour autre chose alors on est passé par Atmosphère. Coup de foudre avec les Merrell.

Des vraies pantouffles! Pis en plus, y'a du rose dessus :D
.

lundi 17 novembre 2008

Y'en aura pas d'facile

Mise en contexte : au bureau, je gère plusieurs locaux dont un qui est de l'autre côté de la rue mais où je n'aime pas aller à cause, surtout, de la "directrice des opérations" qui dirige bien quand ça fait son affaire mais qui n'est que balayeuse de plancher quand ça ne lui plait plus de diriger.

Pour le dernier mois, j'ai reçu un rapport d'alarme (les logs entrées/sorties) vide. Alors, j'écris à la centrale pour leur dire que mon rapport est vide et qu'ils corrigent la situation. La centrale me répond que c'est sûrement parce qu'il y a un trouble sur le système du bureau puisqu'ils n'ont plus de connection. Je communique avec la d.o. et on a la conversation suivante :


Josie dit (10:28) :
à l'avenir si y'a un trouble avec le système d'alarme, faudrait m'aviser svp.

Miss D.O.! dit (10:28) :
mais je te l'ai dis

Miss D.O.! dit (10:28) :
ca fait 1 mois

Josie dit (10:29) :
j'suis désolée. j'm'en souviens pas.

Miss D.O.! dit (10:29) :
je t'ai appeler sur ton cell un soir a 20h30 et t'étais coucher

Josie dit (10:29) :
ha ouaip lol ok

Josie dit (10:29) :
je refais ma phrase alors : à l'avenir, svp, m'envoyer un mail quand il y a un trouble avec le système d'alarme

Miss D.O.! dit (10:29) :
:) oki pas de trouble


C'est tu moi ou bien....

--> edit : j'ai changé mon titre parce que "C'est pas donné à tout le monde", ça appartient à Véro. À qui faut que j'envoie mon chèque de redevances là??
.

Ma famille dysfonctionnelle

Bon, faut que je vous raconte ce que je vivais dans les années 80, mon découragement à raconter si j'avais des frères et des soeurs et combien. Et pourquoi mon entourage a toujours autant de difficulté à replacer mes histoires familiales. Dans ce temps-là, j'étais une pionnière des familles dysfonctionnelles.

En fait, je trouve ça très amusant. Allons-y donc avec un élément visuel :



Voici l'ordre chronologique de mon histoire familiale.

1. Femme M et mon papa ont eu 4 enfants : Soeur S, Jumeau J, Jumeau S et Soeur N. Pour vous situer, Soeur S a aujour'hui 45 ans.

2. Mon papa et ma maman m'ont fait. Je suis enfant unique.

3. Ma maman est partie en courant parce que mon papa courait les jupons de toutes les nations.
4. Ma maman a rencontré Crotté quand j'avais 2 ans et a fait 2 kids avec : Frère G et Frère O. Ils ont respectivement 5 et 10 ans plus jeune que moi. Quand j'ai quitté la maison à 17 ans, ma mère a enfin mis Crotté à la porte, lequel se fait maintenant vivre par une cinglée dans le fin fond des bois et n'a pas toujours la permission de sortir pour voir ses garçons.

5. Évidemment, Crotté avait déjà un fils de mon âge : Fils M qu'il a eu précédemment avec Madame L (non représentée sur le graphique)

6. J'ai été élevée (comme dans "élevage") avec ma mère, Crotté, Frère G et O. On voyait rarement Fils M.

7. La Famille B était mienne. Papi était décédé depuis un bout mais restait Mamie et ses enfants : Oncle A, Oncle D et Tante C (adoptée). On ne se cachera pas que Tante C est plus normale que les autres, qui ont tous un peu de B. dans le sang.

8. Je ne vois presque pas la Famille T. Je sais qu'il reste ma Tante G mais elle ne me manque pas.

9. Papa est depuis une bonne dizaine d'année avec Copine A. Ce n'est pas notre premier choix mais elle est dévouée et surtout, elle nous libère de garder notre père chialeux à la maison. Nous l'aimons mais il n'est pas facile à vivre.

10. Avant ça, Papa était avec Femme L. J'ai habité avec eux pendant 1 an et demi. Femme L avait Fils S qui est décédé de la Leucémie à 25 ans et Fils M qui habitait avec nous. Il habitait le sous-sol et avait 2 ou 3 Renaud 5 à remonter dans la cour.

11. La grande Famille H (et non la moindre) était toujours dans la parages. Très troublante et inspirante à la fois, la Grande Famille H comptait Grand-Maman et ses 10 enfants. Grand-Papa étant décédé quelques années après son retour de la guerre. Les oncles et tantes H étaient tous plus spéciaux les uns que les autres (et le sont encore!). Plusieurs ont eu des enfants et m'ont donc fait plusieurs cousins et cousines dont la seule qui est de mon âge est partie rejoindre son père en Grèce. Les autres sont tous 5 ans plus jeune et plus... boring. Ça vaut quand-même la peine de détailler mes oncles et tantes :

Oncle Pi - mon parrain qui n'est toujours pas capable de prononcer mon prénom sans se fourrer.

Once Da - celui qui ne sait toujours pas lire ni écrire ni compter (sauf si on lui mentionne que c'est des piastres, là, ça va).

Tante An - se faisait appeler Ariane comme le fil d'Ariane et vivait plus dans son esprit que sur Terre. Très ésothérique.

Tante Ma - était dans les Krishna pendant plusieurs années, pesant plus de 300lbs mais toujours été végétarienne, a nommé ses deux enfants de noms Krishna. Son fils est chocolatier et sa fille ébéniste. Sa dernière a un père africain qui était fraîchement débarqué de la brousse.

Tante Al - ma maraine qui a été coiffeuse et moi cobaye, surtout durant mon adolescence (d'où mon traumatisme), toujours rieuse mais un peu blonde.

Oncle Cl - le plus jeune, il s'est amouraché d'une grande méchante conne. Il a eu deux jumeaux qui, malgré qu'ils habitaient à moins d'un kilomètre de la maison, ne sont jamais venu jouer avec nous. Il ne parle plus à personne d'ailleurs, à cause que sa grande méchante conne lui a raconté pleins d'histoire, lesquelles il a crues.

Oncle Mi - a marié une cocaïnomane qui promenait ses enfants en talons aiguille rouge. Il est toujours avec et boucannent allègrement avec leurs enfants et petits enfants.

Tante Cl - a marié R (qui est décédé récemment) qu'elle s'est fait matché par ordinateur en 1980(dans le temps, c'était pas comme dylg!). R passait son temps à cacher ses caisses de bière en nous engueulant qu'on voulait lui voler et ensuite passait son temps à les chercher car il était trop saoul pour se souvenir où il les avait mises. Y'avait aucun challenge avec lui, il se mettait dans l'trouble tout seul. Pour ne pas penser à son mari, Tante Cl se prennait pour notre mère et nous essuyait le coin de la bouche avec son pouce mouillé de sa salive.
Tante Lu - a fait ma cousine avec un Grec. Est partie là-bas, est revenue, envoyait ma cousine là-bas toute seule à 7 ans. Était pas mal ésothérique elle aussi. J'ai une autre cousine de Tante Lu mais d'un autre homme. Je ne connais pas vraiment Cousine S.

N'allez surtout pas croire que je n'aime pas mes familles! Au contraire! Elles sont tellement divertissantes! Mais quand je vous dis que je suis enfant unique mais que j'ai 6 frères et soeurs et que dans les party de familles, y'a tout le monde en même temps, me croirez-vous? Pensez-vous que ça se peut que je sois encore saine d'esprit???
.

dimanche 16 novembre 2008

Du chemin


Ce matin, avant d'aller déjeuner avec des amis, mon amoureux et moi discutons des différentes possibilités de la moto l'année prochaine pendant que je changeais mon disque dur de laptop.

En moment donné, j'ai expliqué quelque chose et un déclic s'est fait en moi. J'ai compris soudainement un comportement que j'ai depuis des années et qui est parfois problématique. Et j'ai fait un lien... Et j'en ai pleuré. C'était éprouvant, difficile d'admettre ça.

Je n'avais jamais parlé de cette histoire à mon époux mais là, tout est sorti. Il m'a supporté et ça l'a aidé à comprendre aussi. Il m'a serré dans ses bras en me rassurant.

Nous nous sommes habillés en vitesse car nous étions en retard pour le déjeuner mais j'peux tu vous dire que je me trouve tellement privilégiée d'avoir un amoureux comme ça? Un gars qui partage ma vie et me fait sentir normale dans ma tête malgré mes bébittes, belle malgré mes varices et attirante malgré mon pyjama dépareillé. Un gars qui ne partage pas toujours mes idées mais qui les respecte.

Wow. Je suis heureuse :)
.

J'ai eu ma certification!!

À l'été 2006, j'ai fait 1600 km en moins de 24h avec mes amies Bi et Saph, en moto.

Nous avons fait notre demande, toutes les filles, pour être homologuées à l'Association.

J'vous raconte pas la saga de nos enveloppes mais en gros, ils avaient perdu nos affaires, ensuite ont envoyée deux fois ma certification mais elle leur ai revenue malgré qu'ils avaient la bonne adresse.

Finalement, je l'ai reçu mercredi dernier! :D
Un support de plaque, une pin et un certificat d'homologation.

Là, va falloir que je fasse ma demande pour le 2000km que j'ai fait à l'été 2007 :P
.

jeudi 13 novembre 2008

Trop!!

J'ai tellement pleins de brouillons à terminer dans mes messages! J'ai trop de choses à dire! et pas assez de temps avec mon ordinateur (encore) bousillé.

Ce soir, j'pourrai pas puisque je vais me faire faire les ongles, ensuite, cours d'aérobie à Stéfanie (ouaip, de temps en temps) et ensuite, la Cage aux porcs avec toute c'te belle gang là pis mon amoureux qui va venir nous rejoindre avant d'aller travailler.

En fin de semaine, j'devrais avoir le temps de terminer quelques billets intéressants :)

Bonne journée :D

mardi 11 novembre 2008

Oui, je me souviens, Grand-papa


Quand Grand-Papa était encore vivant, il se levait vers 8h le soir et il fumait sans cesse ses cigarettes sans filtre. Il parlait parfois à ma cousine et moi, nous racontait des choses qu'il avait vues en regardant le fond de la maison. Des choses que deux petites filles de 6 ans ne devraient pas savoir, ne devraient pas pouvoir imaginer. Mais il se taisait rapidement, dès qu'un adulte approchait. La barbe jamais faite mais jamais trop longue, le teint gris, la peau voulant fuir son visage par le bas et le regard vide, mon grand-père est revenu de la 2e Guerre Mondiale.

Aujourd'hui, je me souviens de cet homme zombi beaucoup plus que de la guerre en tant que tel. J'ai vu comment un homme "revenu" peut y être resté. Et juste d'imaginer le nombre de personnes qui y sont resté pour vrai ou comme mon grand-père... ça m'horripile.

Je préfère me souvenir que le 11 novembre, c'est un jour d'honneur pour ces hommes courageux et innocents.
.

lundi 10 novembre 2008

Ça roule mieux...

depuis que ce n'est plus dans mon pneu...






Le 25 décembre 2008, ce n'est PAS Noël!

Il y a quelques jours, j'ai reçu un appel de ma soeur. Ma grande soeur qui a maintenant 45 ans, soit 11 de plus que moi. En fait c'est ma demi-soeur. La fille de mon père, avec les trois suivants. Enfin. Un jour, je vous ferai un arbre généalogique en dessin, vous comprendrez mieux et moi aussi.

Toujours est-il qu'on ne s'appelle jamais. On s'aime beaucoup mais on a peu à se dire, peu à partager. On est dans deux monde bien différent et on ne se prend pas la tête avec ça; c'est numéro un comme ça. Elle m'explique donc, à cet appel surprenant, que la fête à notre paternel, c'est le 26 décembre. Ha oui, je sais. Et que la fête de sa copine (qui est très dévouée depuis plus de 10 ans), c'est le 24 décembre. Ha oui, je sais aussi. Nous sommes ingrats me dit-elle car on ne les fête jamais. C'est toujours un "ha en passant, bonne fête son père" quand ça adonne qu'on passe par là durant cette période trop occupée.

Elle invite donc tout le monde chez elle pour la fête des Vieux, le 25 décembre. Mon papou aura 66 ans! Aucune décoration de Noël n'y sera : plutôt des guirlandes de "j-o-y-e-u-x a-n-n-i-v-e-r-s-a-i-r-e" faites mains, des ballons "Bonne fête", des cadeaux emballés dans des couches Attends ou autres conneries du genre pour anniversaire seulement. Ce sera LEUR soirée!

C'est une super idée et je vais probablement leur faire un montage photo ou un poème. Quelque chose qui ne s'achète pas, comme l'amour qu'ils ont pour nous.

Maintenant que je passe moins de temps au bureau, je pourrai en prendre pour leur faire quelque chose de spécial, juste pour eux.

Merci, ma soeur :)
.

dimanche 9 novembre 2008

Profondeur de l'être

Je viens de finir d'écouter Tout le monde en parle et j'ai trouvé l'émission vraiment très bonne. On pourrait en parler longtemps, mais d'autres s'en chargeront.

Ce qui m'a vraiment frappée, c'est que deux personnes à cette émission ont fait un grand voyage d'introspection. Les deux sont partis loin. L'une est revenue faire un album et se branle la tête comme une blonde en manque de teinture noire et l'autre a écrit un livre et repart avec son fils.

Tout ça pour dire que je trouve Marie Carmen totalement insipide. Elle est peut-être pas conne mais cibole qu'elle ne me rejoint pas!

J'espère que vous avez écouté l'émission. C'était délicieux :)
.

J'ai peur!

Il y a quelques temps, M me retrouve sur facebook. Elle m'écrit, très excitée. Je me souviens d'elle un peu; je me souviens qu'elle était un peu biz. Elle m'écrit encore, elle veut que je retourne la voir dans mon ancien patelin, elle travaille à tel resto et puis, on a qu'à arrêter quand on va faire de la moto, hihihi! Heu... Wow les moteurs là. J'lui dis poliment (oui oui, ça m'arrive), que je n'ai pas vraiment envie de la revoir et que malgré que "je fasse partie de sa vie depuis la fois qu'on est sortie au Montagnard ensemble (et avec d'autres)", j'ai une vie bien remplie et que ma vie sociale est comblée. Elle s'excuse, elle ne voulait pas me déranger.
Voilà une chose de régler, me dis-je.

Parfois, sur Facebook, elle me lance de petits commentaires que j'ignore parce que je ne les trouve pas drôle ou même intéressants. Mais pour moi, FB, c'est un endroit où tu rassembles tes connaissances, point. Fait qu'elle y reste.

Jusqu'au jour où je reçois un courriel de ma mère... (insérer de la musique intensément effrayante ici). Ma mère l'a vue et M lui a raconté pleins de choses sur moi, je suis son idole et elle avait des photos de moi dans son putain de Palm!!!!

Attendez. Ça vaut vraiment la peine de lire le mail de ma mère :
Allô Jo,Savais-tu que du as des a des admirateurs (trices) partout. Hier soir je suis allée souper au resto X. J'y ai rencontré celle qui a travaillé au dépanneur avec toi (je ne me rappelle plus de son nom...M peut-être ?). Elle a l'air de beaucoup t'aimer, tu as l'air d'être son idole.
Elle t'avait en photo sur un e-palm et ta photo occupait tout l'écran. Elle connaissait plein de détails de ta vie comme quand tu pensais laisser ton emploi...Es-tu contente ? MAM xxx

Merde de merde de crotte!!
Non j'suis pas contente!!
Je suis allée l'enlevée de mon FB immédiatement.

Ça me fait peur. Je ne veux pas être l'idole de personne, surtout pas d'une fille semi-retarded qui habite encore en campagne et pour qui Montréal est l'autre bord de la terre carré que je n'ai pas vue depuis au moins quinze ans et que j'ai "cotoyée" durant une longue semaine à travailler dans un dépanneur. J'suis pas une rockstar. J'ai rien fait!!

J'veux pu retourner là-bas. J'ai trop peur de la rencontrer.... Mais j'aurai pas le choix, ma mère habite là. Mais si je la rencontre, j'pense pas être délicate et patiente. Quand j'ai peur, j'attaque.

Ça vous est déjà arrivé à vous?
.

samedi 8 novembre 2008

ZE real machine!

La vl'à en vrai, enfin, dans notre salon!!

Évidemment, j'pouvais pas m'empêcher de faire une niaiserie :P

Astheur, attachez votre tuque, les grosses cuisses!!! J'va vous faire la vie dure!!
.

mardi 4 novembre 2008

Le grand rire jaune

C'est l'histoire d'un gars, comprends-tu, qui rentre dans mon bureau à chaque matin pour me conter la blague du jour. Parfois bien drôle, souvent ordinaire mais propice à déblatérations exagérées, Le Gars et moi, on rit.

Ce matin, Le Gars rentre dans mon bureau, avec son "bon matin" habituel et son sourire. J'lui dis : "haaa la blague du matin!" et je "m'installe" pour l'écouter.

Le Gars, en s'assoyant : Mon père est mort.

Moi, en riant, d'un ton ironique : haha Pas pire mais je l'entends chaque fois que quelqu'un a besoin d'une excuse pour manquer, alors sors-moi autre chose!

Le Gars, en souriant moins : En fait, j'aimerais savoir la Loi des Normes pour les congés parce que je vais sûrement manquer une journée ou deux...

Moi, jaune, mal à l'aise, voulant rentrer sous mon bureau, le tapis et la bâtisse : heu... J'suis vraiment désolée. J'pensais que tu m'servais la joke du matin.

Le Gars, compatissant : Bah, j'étais pas ben proche de lui alors, ça me touche pas trop, mais pas de là à en faire une joke...

Moi. Muette. Bouchée totale.
Elle est pire que la "HA félicitations, t'es enceinte!" -Non, du tout!
.

dimanche 2 novembre 2008

Ouvrage intéressant sur le stress

L'autre jour, j'étais à la pharmacie et en attendant ma prescription, je feuilletais les livres. Je suis tombée sur "10 Solutions contre le stress" de Claire Michaels Wheeler. D'abbord, son nom m'a inspirée (hahaha) et après avoir lu quelques phrases par-ci par-là, je décidai de l'acheter.

Ça m'a toujours pomper l'air d'aller voir le médecin pour un trouble et de me faire répondre : "Madame, c'est le stress. Reposez-vous un peu". Bien. Très bien. Mais comment?? Pourquoi??
Ce livre explique les types de stress et pourquoi ça joue tellement sur notre corps. Le stress aigü, par exemple, qui est bon pour notre corps peut devenir nocif si l'on est toujours en état d'alerte. Être en état d'alerte, c'est son coeur qui bat plus vite, son sang qui se dirige principalements aux gros muscles, le cerveau qui ne réfléchi plus, la digestion qui s'arrête...
Après avoir expliqué tout ça, on fait des tests écrits pour comprendre notre niveau de stress, comment y faire face et comment changer les choses.
J'ai réalisé, avec ma job et tout ce qui s'est passé dans les derniers temps, que j'étais bien stressée et j'ai pas envie de rester comma ça. J'adore ce livre parce qu'il est simple et efficace! Pour 22.56$ taxes in, j'trouve que ça vaut vraiment la peine :)
.

samedi 1 novembre 2008

ZE machine!!

Ça fait quelques temps qu'on cherche une machine elliptique pour la maison. Phil veut s'entraîner et au gym, il ne va que là-dessus et on a rien de potable près de chez nous. Moi, ça fait partie de ma vie, c'est nécessaire de faire de l'exercice. Je n'en ai pas fait pendant l'été et je vois bien le résultat, presque plus mental que physique. J'ai recommencé récemment mais je vais à mon ancien gym à St-Léonard pour les cours de groupes irremplaçables à Stéfanie... ça coupe une soirée pas mal...

Après avoir regardé nos finances, les différentes possibilités, après plusieurs heures de magasinage "on site" et sur Internet, après des recherches méticuleuses, on a arrêté notre achat sur LA machine! Celle qu'on ne se débarrassera jamais. Celle qui ne nous pètera pas dans les mains après 1 mois. Celle qui ne se retrouvera pas sur kijiji à "200$ presque pas utilisée". Celle qui fait que c'est non seulement un investissement pour notre santé mais qui ne perdra pas de valeur non plus.... Oui! C'est pire qu'un char tabarouette!! haha

La voilà, la super machine!
On est super contents :)

Demain, on réaménage un peu notre environnement pour rentrer ça dans le salon :)
Vendredi prochain, notre investissement arrive :D
.

C'est encore ma fête!

Hier, j'ai reçu une enveloppe à bulle par la poste. Surprise! C'est mon petit frère qui m'a envoyé la saison 1 de 24 heures chronos (ou twenty-four en anglais). Avec un p'tit mot qui dit qu'il n'a pas d'argent (non non, ce ne sont pas des copies! ahummm) mais qu'il a du temps et mon cadeau représente donc une semaine et un jour d'ouvrage...

Ce p'tit Oli, c'est un amour :)
.

vendredi 31 octobre 2008

Magasiner dangereusement

Hier vers 19h, fidèle à moi-même, je suis au Village des Valeurs pour trouver le reste de mon déguisement. Donc, 7 minutes à chercher parmis la majorités qui fouillent les costume et quand-même plusieurs qui magasinent pour vrai... Je trouve rapidement une salopette (qui me fait). 13 minutes aux caisses, évidemment...

Je fini par passer, je paie, je me retourne pour partir et je reçois le bout caoutchouté d'un bâton de golf drette sur mon piercing, en pleine face!! TABARNAK je lance! Un p'tit gars d'environ 7 ans me regarde, incertain. Je lui enlève le bâton des mains en me touchant la babine qui gonfle et brûle... et il se met à chigner pour ravoir son "jouet" qu'il faisait allègrement tourné près des caisses. Je me suis tellement retenue à 2 mains pour pas lui balancer une paume de main dans le front au p'tit cave! Pendant qu'il geint pour ravoir son bâton, j'lui dit que le jour où il pourra jouer au golf, il aura le droit d'en avoir un, en attendant, qu'il aille jouer dans les vêtements mous!

J'ai entendu un caissier dire "hey ça fait 2 fois que je l'averti, lui"... j'ai pas eu envie de faire un drame en lui disant que les p'tits criss, tu les avertis pas, tu les enlève de là, point. J'suis juste partie. Mon piercing a saigné un peu, mais ce matin, j'ai presque pu de babine à la Angelina Joli...
Une chance, parce que ça fit pas pentoute avec mon déguisement : Fifi Brindacier.
.

jeudi 30 octobre 2008

Un move

Pour faire suite à ce billet là, j'ai suivi les conseils d'une amie pleine de sagesse.

J'ai envoyé une carte aux deux garçons, pour l'Halloween avec quelques bricoles. Je leur ai demandé comment a été leur été, comment c'est l'école et surtout, je me suis excusée d'avoir été absente si longtemps. Je leur ai proposé de m'envoyer une photo et un dessin avec les bricoles, si ça leur tente. Je sais qu'ils ont reçu le petit colis hier...

J'ai coupé les ponts avec mon ex parce que je ne me sens pas bien en sa présence, pour plusieurs raisons que je n'ai pas vraiment envie d'expliquer ici mais ça n'a pas rapport avec Phil; plutôt avec la personnalité et l'attitude de mon ex. M'enfin, j'm'étendrai pas sur le sujet (mouhahah).

Ceci dit, je trouve que disparaître subitement de la vie de deux enfants qui t'ont aimé pendant plusieurs années sous "matante Jo", ce n'est pas bien. J'ai donc fait le move de les recontacter. Ils ont maintenant mes informations :)

Advienne que pourra!
.

mardi 28 octobre 2008

J'suis en santé!

Y'en a beaucoup qui disent que quand tu pètes pis que tu pues, t'es en santé!
Ben putain que j'peux pas être plus en santé que ça!!!

Mes nouveaux antibiotiques me donnent des balonnements et j'ai pas l'choix, ça fini par sortir. Y'en a encore qui me croient pas mais je ne pète presque jamais. Pour vrai. Mais là, c'est impossible. En plus, je sens la charogne quand ça sort! Insuportable, tellement que je vais aux toilettes sinon, j'peux pas continuer à travailler dans mon bureau.

J'fini vendredi pis j'ai pas mal hâte!
Ça m'a fait du bien d'en parler :P
prrrrrrouuuutttt.
.

La suite de Tant qu'à y être

Hier, on descend tout le stock dans ma voiture, on pakte ça. La 30 est bloquée alors, on prend pleins de détours pour finalement arriver sur Panama au coin du boul. Tashereau.

On entre dans le magasin et le monsieur qui nous reçoit a juste l'air découragé. Il appelle quelqu'un car il dit qu'ils ne prennent pas notre stock. La quelqu'une qui ne parle pas vraiment français nous dit que non, ils ne prennent pas nos choses. Une télé, des articles de cuisine, des toutous pour les enfants, des speaker d'ordi. Non.

Phil m'a retenu de pas aller tout fouttre dans le container derrière la bâtisse.

J'aime ça moi, aider des gens qui veulent pas s'aider!!! Je leur DONNE du stock en bonne condition et ils n'en veulent pas? L'armée du salut, pu jamais.

Le p'tit monsieur du bureau chef m'a tellement remercié au téléphone... il va être déçu d'apprendre que son magasin de Brossard refuse des dons.
.

lundi 27 octobre 2008

Tant qu'à y être...

Je me suis renseignée sur les heures d'ouverture et ce soir, je vais porter tout ce que je n'ai pas vendu (des gugusses de cuisine, une vieille télé, etc.) à l'Armée du Salut.

Ça va libérer mon espace habitable et ma tête en même temps que rendre service à plusieurs personnes.

Yéééé!
.

dimanche 26 octobre 2008

Échange de linge

Hier soir, j'suis allée chez une amie qui a organisé une soirée "échange de linge". Le concept est simple : tu passes à travers ton garde-robe et tes tiroirs et tu mets dans un sac ce que tu ne veux plus. Une fois rassemblées, chaque personne présente le contenu de son sac. S'il y a plus d'une personne qui désire le morceau, le hasard décide avec un jeu de carte.

Alors, on se refait une garde-robe gratuite tout en se débarassant des choses qu'on ne veut plus. Évidement, tout ce qui reste ira à un organisme qui ramasse les vêtements.

Hier j'ai dû partir tôt et j'ai perdu au hasard un superbe manteau noir avec du poelle mais on a eu ben du fun :)

Merci beaucoup Véro pour cette belle organisation!
.

mercredi 22 octobre 2008

Ma p'tite maman...

C'est sa dernière semaine de traitement de chimio! Dernier des 4 blocs de 3 semaines...

Elle a passé un scan la semaine dernière pour savoir où c'en était à l'intérieur et le résultat dit : tout est parti!! J'suis vraiment vraiment contente! Pour la deuxième fois, on va la voir revenir gagnante d'un dur combat.

La voici, il y a deux ans, le 16 oct. 2005.
Je l'aime ma p'tite maman :)
.

lundi 20 octobre 2008

Acheter des jeans

Il y a un bon bout de temps que je connais cet endroit mais voilà que j'ai pensé à le partager!

C'est un genre d'entrepôt oû ce n'est vraiment pas cher! Toutes les marques, toutes les grandeurs, tous les styles. Avec le gars qui sait exactement ce que tu vas porter. Tu lui donnes tes critères et il te trouve ce que tu veux (n'essayez même pas de trouver quelque chose vous-même, c'est impossible! haha)

Donc, c'est le "magasin" Jeans Jean Jeans.
5525 de Gaspé à Montréal, Qc, H2T 2A3
Téléphone : 514.279.3303

Lundi à mercredi : 9h30 à 17h
Jeudi : 9h30 à 21h
Vendredi : 9h30 à 18h
Samedi : 9h à 16h
Dimanche : fermé

Personnellement, j'trouve que c'est d'la marde aller là mais ça vaut la peine en titi une fois rendu :)

Bon magasinage!
.

samedi 18 octobre 2008

Collègue précieuse

Après plusieurs péripéties au département des finances, j'ai enfin trouvé la bonne personne! Embauchée en début d'été, elle a fait plus que ses preuves et c'est la King des finances. Elle est compétente, elle s'implique, elle comprend, elle propose et agit. Je l'apprécie beaucoup. C'est S.

Récemment, j'ai annoncé à mon équipe, en plus qu'à mon boss, que je quitterais mes fonctions pour un endroit meilleur, où il est possible de travailler sans se tuer à l'ouvrage.

Jeudi matin, j'suis allé suivre une formation offerte par mon courtier d'assurances collectives. L'art du congédiement. J'ai vraiment appris pleins de trucs et ça m'a fait réfléchir sur le "putain que je suis pas informée!!!" J'adore suivre des formations. Mais j'aime aussi lire et me renseigner sur les lois en vigueur, changements, etc. Je travaille aux ressources humaines et y'a des trucs que j'aurais tellement pu gaffer parce que je ne connais pas telle ou telle loi (que tout le monde sait, genre!). Et j'en parlais à S. à mon retour à 13h.

Et finalement, on a passé un bon deux heures à discuter de la job, des conséquences, des heures infinies, de l'engagement, des exigences... et elle me l'a remis en pleine face. Totalement. Je suis une workoholic. C'est pas la première qui me le dit. Et puis je le savais... Mais là, je l'ai compris pour vrai : que je change de job ou non, mon "toujours trop d'heures" est de ma faute, pas celle de mon travail.

Évidemment, j'ai toujours un travail de responsabilités et innévitablement, c'est pas une job de réceptionniste 9 à 5 pile. Mais à part quelques exceptions, je ne suis pas obligée de faire du 12 heures par jour. Personne, pas même mon boss, ne veut que je me tue à l'ouvrage. Et puis, j'aime mes tâches. J'y suis à l'aise. J'aime mon équipe. La seule personne que je ne puisse vraiment pas sentir, elle tend à s'en aller d'elle même, on dirait. Ma précieuse collègue m'a affirmé qu'elle voit des belles choses arriver, que ça se place, que mon boss prend de meilleur décisions au niveau financier... et je la crois. Je ne sais pas pourquoi mais je la crois.

Après avoir réalisé tout ça, donc, après avoir parlé et r'virer ça de tous les sens avec mon amoureux, après avoir essayé de faire mon c.v. pendant presqu'un mois sans résultat satisfaisant, après en avoir discuté avec des amis, hé ben, je vais rester pour quelques mois encore. Je donne un sursis à cette entreprise qui a bien changée depuis mon embauche mais qui promet tellement, surtout depuis l'arrivée de S. Il y a toujours des décisions où je suis totalement en désacord. Il y a toujours des choses que je n'arrive pas à accepter ou à comprendre. Mais mettons que je vais laisser la chance au coureur en me concentrant sur MON comportement.

Je n'ai pas envie d'en être au même point dans deux ans, ailleurs.

Merci S. d'avoir trouvé les bons mots et le bon moment pour me faire réaliser que je suis en mesure de changer ma vie, pour le mieux!
J'essaye. J'me lance. On verra bien!
.

lundi 13 octobre 2008

Quote de lavage

Après avoir fait plusieurs brassées de lavage/séchage, on plie le linge, mon amoureux et moi, sur le lit.

En me tendant une grosse poignée de petites culottes : "Tiens, tes slingshot chinois..."
.

samedi 11 octobre 2008

Balade d'automne

Aujourd'hui, après avoir vendu nos derniers morceaux de "cochonneries" (tellement pu capable de voir une laveuse/sécheuse dans mon garage là!!!), nous avons été faire une petite balade à moto dans le coin de St-Césaire/Rougemont/St-Hilaire.

Magnifique. Vraiment époustoufflant!

Beau soleil, quelques nuages poétiques, pas trop de lambineux (à part à Rougemont!) et beaucoup de couleurs dans les arbres.




Une balade qui m'a fait du bien, m'a fait prendre l'air, seule dans mon casque, parsemée de clins d'oeil complices et amoureux de mon prince charmant :)


Politic-tic-tac

J'aimerais bien avoir la foi en un partie. Croire dur comme fer qu'il faut que tel parti soit à la tête. Que eux, feront une différence.

Naaaaa. Désillusionnée.

Voter pour le moins pire? Voter pour tout le monde? Voter pour quelqu'un? Voter pour des idées? Pour des espérances? Pour un passé?

J'ai tellement pas eu le temps de m'informer en plus! Aidez-moi!
.

mercredi 8 octobre 2008

Vedette

Hier, je suis passée à la boucherie de mon "village" pour prendre deux filets mignons pour un p'tit souper tranquille avec mon amoureux.
Hé ben imaginez-vous donc que juste après moi, Claudine Mercier est entrée... Wow, une vedette vient chercher sa viande à MA boucherie!! :P

Mais pour parler des vraies choses : après le souper, Bi, Mathieu, Kok et Darren sont venus manger des bons petits gâteaux du B-Sweet avec des chandelles en tire-bouchon dessus :)
Ils ne sont restés qu'une heure, mais quelle heure merveilleuse! Des rires en masse, des café-latte maison, des chandelles à souffler, du sucre en trop grande quantité et surtout, surtout, de l'amour :)

Merci d'avoir pris le temps de venir me fêter chez moi, mes amis!
Merci beaucoup :)
J'vous aime!
.

mardi 7 octobre 2008

Bonne fêteeeee à moaaaa!

Bon ben ça y est... tout pleins de bons mots ce matin au travail, sur mon forum de moto, sur facebook, partout... Ça me touche beaucoup!! Pour vrai, je suis super émue! J'pense jamais qu'il y a autant de monde qui pensent à moi (ou bien qui se forcent pour être polis haha)

Toujours est-il que ce matin, c'est pas que je me sente vieille : 34 ans, c'est pas si pire!
Mais le temps passe si vite!!! Il n'y a pas si longtemps, j'étais enfin majeure...

J'ai des projets et des rêves, mais avant tout, j'ai l'amour de vivre au jour le jour :)
Bonne journée!
.

vendredi 3 octobre 2008

J'ai gagné le gros lot!

Ce matin, je devais aller à la clinique d'urgence pour quelque chose de pas nécessairement grave, mais urgent. Donc, hier soir, je fais mes devoirs et vérifie les cliniques disponibles à St-Brun. C'est un premier essai car mon médecin de famille est encore près de ma ville natale, à St-Donat.

Il y en a une seule qui a un répondeur qui dicte les heures d'ouvertures. Je me rends donc là, ce matin à 8h15 malgré qu'elle n'ouvre qu'à 8h45. J'me dis que le monde de la banlieu doivent être moins malade... Il y a déjà pas mal de gens mais bon, c'est "normal" me dis-je. Après plusieurs minutes dans le milieu d'un escalier avec une jeunesse reniflante en arrière de moi (tsé, quand t'as la morve au nez et que tu sais que tu vas attendre, tu te traine une boite de kleenex maudit, ça prend pas de prescription ça, fille!)... après plusieurs minutes d'attente dis-je, la porte ouvre et les gens avancent tranquilement jusqu'à celle devant moi. Ça stop net devant le comptoir de la secrétaire et elle se lève pour dire à tout le monde : nous n'avons plus de place. Vous pouvez retourner chez vous.
Ha ben tabouère! j'me criss un sourire dans face parce que c'est sûrement pas d'sa faute si le système de santé est ainsi fait et je lui demande s'ils sont ouverts demain et à partir de quelle heure. Elle me répond gentiment que oui, avec dossier seulement. J'lui dis : ha je vais vous amener un dossier si vous voulez hahaah. Non, sans farce, faut absolument avoir un dossier pour être admis à cette clinique? Positif. Elle me suggère une clinique sans rendez-vous à Beloeil. Je repars bredouille dans ma voiture et me souviens tout à coup des cliniques notées sur mon papier. J'appelle, sans trop d'espoir. L'une, la ligne est occupée. J'appelle l'autre et ça répond! woohoo!
Allo! J'peux m'pointer pour voir le docteur si j'ai pas de dossier chez vous? Bien sûr madame. J'ai une place à 10h30 ce matin. WOOHOOO!

Je retourne chez moi border mon chum en attendant (il travaille toujours de nuit...) et repars un peu plus tard pour la nouvelle clinique. Le médecin qui me reçoit me regarde et se présente. Oui oui, il me regarde! Me demande pourquoi je le visite. Il écoute même! Putain que c'est dépaysant!! mais j'aime ça! Il me pose ensuite plusieurs questions sur ma santé, mon historique et tout ces trucs là que tous les médecins devraient demander. Il écoute encore et prend quelques notes. Il m'examine et me fait quelques tests sommaires. Analyse les résultats et me demande quelques précisions. Il me donne une opinion qui n'est pas catégorique mais consciencieux et concerné. J'apprécie. Si ce n'est pas mieux mercredi, il me réfère à un spécialiste. On ne niaise pas avec ça. Oui, il aime sa pratique et ne vient pas de Montréal. Et il est devenu mon médecin de famille, sur le champs!

Ouaip les amis! J'ai mon médecin de famille, tout près de chez moi, comme ça, un vendredi matin à cause de mes reins! Avec tout ce que j'entends sur les gens qui déambulent d'un médecin à l'autre, d'une urgence à l'autre... C'est comme si je venais de gagner le gros lot!!
.

Quote rassurante!

Une amie a écrit dans un forum :
Peu importe la décision que tu vas prendre, elle sera la meilleure au moment où tu l'auras pris !!! Cela ne veut pas dire que dans quelques temps, tu ne ré-évalueras pas ta décision mais... à cet autre moment de décision, encore une fois, la décision que tu prendras sera la meilleure pour toi!

Je trouve ça très vrai! Et ça m'a beaucoup rassurée! :)
.

dimanche 28 septembre 2008

Bananiversaire moi

Hier, ma mère recevait pour mon anniversaire! Un peu à l'avance :)
On a tellement mangé comme des porcs! Ma mère s'est surpassée!
Mes frères y étaient, ma grand-mère et deux amis de la famille. L'ambiance était cool! Ça m'a fait du bien de voir ma mère pimpante, qui fait des jokes, qui a hâte de me donner son cadeau, qui sourit et chicane après les gars, qui dépose si délicatement les légumes dans les assiettes...

Même si le retour à la maison a été vraiment pénible parce que j'étais trop fatiguée, ça été une belle journée. J'ai trop ri avec mes frères et Phil avec les études scientifiques de la contenance pulmonaire transposée dans une baloune... qui s'est transformée en étude sur la contenance gastrique! oh làlà! J'ai encore mal aux abdos! Sont niaiseux mes frères mais je les aime comme ça :)

Aujourd'hui, c'est un peu moins cool : je vais travailler pour déménager une partie de notre bureau. Mon boss sera là et on va sûrement jaser... à suivre!
.

vendredi 26 septembre 2008

Déjà vu...

Ce matin, je quitte la maison à 5h40 dans l'intention d'être au bureau pour 6h, et partir tôt ce soir...
Je prends la 116 vers le pont Victoria. Un peu de congestion à l'entrée du pont puisqu'il n'y a qu'une voie. Traverse le pont sans problème. Tourne sur Wellington pour me rendre à mon bureau. Arrive dans l'entrée du garage intérieur de la Cité du Multimédia... et je ne trouve pas mon keytag. Putain! je l'ai oublié dans mes pantalons hier parce que j'étais en moto.

Je reprends donc le pont Champlain vers la rive-sud. Arrive chez moi, trouve mon keytag et le master qui me permettent d'entrer dans le stationnement, dans nos bureaux et dans mon bureau fermé...

Je pars de chez moi, Je prends la 116 vers le pont Victoria. Un peu de congestion à l'entrée du pont puisqu'il est un peu plus tard. Traverse le pont sans problème.....

Haaa. Y'a des matins comme ça...
.

jeudi 25 septembre 2008

Une bonne annonce!!

Un ami m'a envoyé le lien pour une annonce d'une souffleuse, vendue...

Pissant :P

.

mardi 23 septembre 2008

Le changement est amorcé

J'ai beau faire des efforts, au bureau, ça ne fonctionne plus. Depuis quelques semaines, je jongle avec l'idée de trouver autre chose mais je n'étais pas prète.
La semaine dernière, suite à un événement, j'ai pris ma décision : je quitte. Pas pour moins par contre, alors, je voulais prendre mon temps.
Cette semaine, j'ai décidé de jouer juste (fair play) avec mon boss et je lui ai donc écrit un mail. Avant d'appuyer sur "Send", j'ai tout de même eu peur... tout à coup qu'il se soit laissé vraiment assimilé?
Je vous partage mon mail (évidemment, j'ai changé quelques "identifiants").

Salut Boss,

Il n'y a jamais de bon temps pour ce genre de chose mais je dois t'en parler quand-même maintenant. J'ai toujours été honnête avec toi et ça ne changera pas. Je ne te cacherai pas mes démarches, par respect et parce que j'ai toujours été comme ça. Je ne crois pas à l'hypocrisie. Aussi, je le fais par écrit pour que tu puisses prendre le temps qu'il faut pour "digérer".

Je me cherche donc un nouvel emploi. Je ne suis plus bien ici, chez T/N/autres. Les valeurs et convictions qui primaient lorsque j'ai été embauchée n'y sont plus. C'est maintenant la grosse game, la grosse business, le gros cash et ce n'est pas mon milieu. Le super rush où il faut donner son 200% ne s'est jamais calmé durant tout le temps où j'étais ici et ça ne se calmera jamais non plus. Mon corps et ma tête sont épuisés, malgré plusieurs efforts.

J'y pense depuis un bon bout de temps, à cette décision, avant même que tu m'annonces qu'on ramenait l'autre entreprise ici. J'ai toujours pensé que ma place était ici car je croyais en toi, en la compagnie. Je n'en ai jamais parlé puisque l'ensemble de mon emploi était encore tolérable et que j'avais toujours la "foi". Depuis l'arrivée de l'entreprise N, ça s'est envenimé. L'environnement de travail est pour moi au bord de l'intolérable, exaspérant. J'ai vraiment essayé. Vraiment fort. Mais je suis incapable de travailler aux côtés d'un homme pour qui l'argent a plus de valeur que le respect de l'humain (je parle ici de Monsieur, entre autres). Autrement, j'aime encore mes tâches mais j'en ai trop, toujours trop. Un emploi pour moi, c'est un endroit où tu évolues. Ici, je n'évolue pas, je patauge constamment. Je n'ai même pas le temps d'être au courant des nouvelles lois des Normes du Travail. Je n'y crois donc plus, à cette union "Josie/Empire Boss".

Alors, voilà ma proposition pour que tous les deux, nous traversions cette étape avec le moins de difficultés possible : dès que je trouve un autre emploi, je te donnerai un minimum de deux semaines d'avis (j'aimerais te donner un mois mais ça dépendra des besoins de mon nouvel employeur). Si tu trouves quelqu'un pour me remplacer avant que je ne trouve moi-même un emploi, je te demanderais d'attendre que j'en trouve un ou que tu fasses rentrer la personne à temps partiel pour sa formation, quelque chose comme ça. Par contre, si tu entames les recherches maintenant, deux semaines de formation seront suffisantes, à mon avis.

Mon but n'est surtout pas de te mettre dans la "shnoutte" mais plutôt de t'aider en formant une personne motivée et "neuve" qui saura suivre ton pas et la direction que prend l'entreprise pour la faire grandir. Je ne t'offre pas de trouver quelqu'un pour me remplacer car dans ce cas, ce sera très certainement une personne qui me ressemble et qui ne restera pas bien longtemps dans cet environnement. Tu dois la choisir toi-même puisque c'est avec toi qu'elle travaillera. Je suis certaine que tu parviendras à trouver un bon complément à ton équipe d'administration.

Je te remercie pour ces années, Boss. Je te souhaite du succès dans tous tes projets.
Au revoir.



Et à peine 30 minutes plus tard, j'avais une réponse... J'en ai eu les larmes aux yeux.

Merci pour être honnête avec moi. Je comprends ta position et je vais t’avouer que moi-même j’ai de la difficulté à continuer par bout. Je trouve que je ne suis plus moi-même et je me sens empoisonné par ma situation. [...]mais je suis confiant que les choses vont se replacer et je sais que tu as tout donné et qu’à un moment donné c’est dur de toujours avoir la pédale dans le fond. Je sens que tu es malheureuse depuis un bout et bien que tu vas être difficile à remplacer je comprend que tu puisses trouver ton bonheur ailleurs et je prends la responsabilité pour ton malheur parce que je n’ai pas été capable d’aligner les choses comme elle aurait dû être en raison de [...].

J’aimerais tout de même qu’on aille luncher ensemble pour discuter entre humain et voir comment je peux t’aider à obtenir un emploi dans lequel tu seras heureuse et comment on peut gérer cette transition. Je souhaite que tu sois heureuse, tu le mérites pleinement et je suis certain qu’il y a un paquet d’entreprises qui seront intéressées à avoir quelqu’un d’aussi fiable et intègre que toi.



Je suis rassurée! Beaucoup!
J'ai tellement bien fait de suivre mon intuition!!

Alors, je suis à la recherche d'un boulot :)
.

mercredi 17 septembre 2008

Se laisser prendre au jeu

Je viens de décider de faire un grand effort d'attitude et que par le fait même, les choses changeront. Je ne fais pas de demande à l'Univers (pouhahah inside ici!) ni de promesse mais plutôt un petit défi que j'ai déjà réussi une fois, il y a plusieurs années.

La mise en situation est celle-ci : je suis toute la journée dans mon bureau, enfermée. Quand je sors de mon aquarium pour chercher de l'eau, aller aux toilettes ou aller à l'imprimante couleurs, je croise les gens et je revets presque toujours mon air soucieux, préoccupé. Les gens me parlent donc peu, malgré que je sois toujours ouverte aux visites, questions, etc. Après un événement particulier (qui ne m'implique pas du tout) entre la secrétaire et un ancien employé, je me suis posée la question si j'étais accueillante. Hé bien non. Bien malgré moi, je ne souris plus au bureau. Les gens ne sont donc pas portés à venir me voir ou m'interrompre... Je représente le département des ressources humaines et ma vision de cet élément clé d'une entreprise n'est surtout pas celle d'une fille enfermée avec un air bête digne d'un Oscar.

Le défi se pose comme suit : chaque fois que je rencontrerai quelqu'un ou que j'ai une visite, je ferai un sourire. D'abord, il ne sera peut-être pas complètement sincère mais je sais pertinement que je me laisserai prendre au jeu et qu'il le sera en peu de temps.

La conclusion désirée : recommencer à m'intéresser aux gens, malgré qu'on soient tous occupés. Accueillir les gens, qu'ils se sentent bien de venir me poser des questions, de faire changer leur formulaire d'assurances-collectives. Revivre la joie de venir travailler pour les gens qui sont la matière première de l'entreprise.

C'est un défi qui commence maintenant :)
.

La lourdeur à différents niveaux...

Aujourd'hui au bureau, je sens que le Grand Manitou de chairman rit de moi dans mon dos. En fait, pas tant dans mon dos mais il ne me dis pas ce qu'il aurait à me dire en pleine face. Il fait des crises de princesse et ça me dégoûte. Il y a quelques heures, je me demandais comment gérer ça... Ses crises, tout le monde en écope. Par contre, on a besoin de lui pour faire évoluer notre entreprise, trouver des investisseurs, parait-il. Gérer ce cas, c'est pour tous les gens qui travaillent ici, pas juste pour moi... Mais les gens plus haut que moi ont les mains liées. C'est désolant.



Il y a quelques minutes, ma mère m'a écrit et tout à coup, le bureau n'a plus aucune importance. Elle va bien, rassurez-vous. Mais ses traitements sont très difficiles... à lire le bout de courriel suivant, mon coeur se serre :
"J'ai fait mes 5 jours de chimio la semaine dernière. C'était trop intense.
C'est une fatigue qui se bâtit tout au long de la semaine et un état nauséeux
qui s'installe au fil des jours de sorte que j'ai passé la nuit de samedi à
dimanche à vomir aux 2 heures et je viens juste de cesser les diarrhées puantes.
Je vais demander à mon médecin s'il est nécessaire qu'il me donne de si hautes
doses...
Là (on est mercredi de la semaine suivante), je recommence à vivre:
mon énergie remonte à chaque jour (aujourd'hui 70%).
Juste de déjeuner
et de voir le jour se lever, c'est un pur bonheur
."



Un homme super important et super riche pourri la vie de gens ordinaires parce que LUI, il est important et riche. C'est tellement ridicule, futile. Est-ce que ça vaut la peine de passer du temps pour régler ça?? Il y a tellement de choses plus importantes dans la vie où mettre son énergie!
Mais ça pourri la vie quand-même. Et on se fatigue à tenter de passer par dessus ces choses-là.
.

lundi 15 septembre 2008

Ça vous manquait?

En tout cas, moi, oui!

J'suis allée faire du roller. Je me sentais relativement en forme, j'ai commencé tôt au boulot ce matin et il fait finalement beau, hé ben pourquoi pas?

Un 4 km au total.
17:17 à l'allée
17:34 au retour (vent)

Ça fait du bien :)
.

Mon ange

Ce matin, le vent m'a réveillée à 5h. Une bonne demie-heure avant mon alarme. Je regarde dehors : il vente et pleut tellement! J'ai un frisson de peur. Mon amoureux est au travail et je suis toute seule, il fait noir et il manque d'électricité...

Tant qu'à être réveillée, je quitte pour le bureau.

En embarquant dans ma voiture, j'ai le sentiment comme si Guy était là, à côté de moi! Vraiment fort! Je regarde mais évidemment, il n'y a personne...
Mais c'est comme si il était avec moi, dans la voiture, riant gentiment de cette noirceur et de ma peur. Comme si on s'en allait ensemble à mon travail.

Je démarre la voiture. La toune Crazy de Gnarls Barkley commence à l'instant (l'une de ses tounes préférées).
Malgré les vents vraiment forts, malgré la pluie et la noirceur, je n'ai plus du tout peur. Mon ange est là.

Capotant!
.

dimanche 14 septembre 2008

C'est pas que...

Je veuilles m'asseoir sur mes lauriers mais je feel lazy en titi! Manque d'énergie pas mal... Je viens de me clancher une petite sièste de 1h30 et j'ai toujours le goût de rien faire.

J'ai des histoires à écrire ici mais elles demandent du temps et j'ai comme une overdose d'être devant l'ordi.

Aujourd'hui en fait, j'aurais dû travaillé. J'm'étais amené au moins 3-4 h d'ouvrage : pas capable.

Tant pis.
J'vedge dans une autre pièce du condo pour faire changement. hehe
.

mercredi 10 septembre 2008

Un commentaire hors blog

Un ami m'a envoyé ce commentaire : "En tout cas, je peux te dire que tu as une plume extraordinaire! J'adore ta façon d'écrire, c'est hyper intéressant à lire, peut importe le sujet. Je trouve que tu arrives à rendre intéressant des histoires anodines qui pourraient être, à première vue, des plus banales!"

Hé ben,

J'écris principalement pour moi mais ça fait toujours du bien de savoir que c'est apprécié et divertissant! :D
.

mardi 9 septembre 2008

La plus meilleure mécanichienne

Après une heure complète à me faire taponner délicatement les mains, je quitte le domicile de ma manucuriste à Montréal-Nord (dans la partie italienne, bien sûr) et emprunte Ste-Colette pour reprendre Henri-Bourassa vers la 25.

Quelle n'est pas ma surprise en entendant un court sifflement provenant de ma roue arrière gauche après avoir pilé dans un trou, dans la rue en construction.

Je me range et constate la belle crevaison. J'appelle mon amoureux pour lui dire ce qui se passe et que je serai un peu en retard, le temps de mettre mon "life saver". Il est 17h53 très exactement.

J'ouvre mon coffre, dégage le bordel qui se trouve sur mon pneu de secours, défait la noix, prends le petit pneu, prends le "jack", mets le jack sous la voiture, grimpe la voiture, défait les "bolts" après mon pneu, enlève la roue, mets la roue dans le coffre, pose le petit pneu, baisse la voiture, criss tout ce qui traine dans mon coffre et ferme ça. Je texte mon chum : Done!
Il est 18h06 très exactement.

13 minutes pour changer un pneu avec un jack poche, habillée propre pour le bureau. Ça parait tu que j'aime pas Montréal-Nord?

En plus, j'me suis même pas pété un ongle!
Applaudissez-moi!
.

Signe de sagesse?

Ce matin, après la douche, je me peigne les cheveux et un seul reste au dessus de ma tête, comme un fou qui ne sait pas où aller.

Je repasse le peigne sur mes cheveux mouillés : il est supposé s'applatir, comme les autres!

Non. Il reste là, une dizaine de pouces de long, dans les airs, hirsute.

Je m'approche du miroir et je le vois de plus près.... horreur!!! Je l'arrache le salop!!!

Non, il n'était pas blanc. Non non! Juste décoloré!
.

samedi 6 septembre 2008

Épousailles


Chez les parents à Phil, jeudi dernier, la grande demande a été faite et acceptée!
Parce que je l'aime, parce que je crois que l'on puisse être aussi heureux jusqu'à notre mort que les derniers mois, parce que je suis fière de ce qu'il est et ce en quoi il croit, parce que je désire partager mes rêves et passion avec lui, parce que je veux qu'on chemine ensemble, parce que je lui promets de faire tout en mon possible pour continuer à bâtir ma vie avec cet homme, je lui ai demandé s'il voulait, un jour, m'épouser.
Je ne sais pas si nous nous marierons légalement ou devant un Dieu quelquonque un jour mais pour le moment, c'est tout comme.
Love you mon précieux amoureux!
.

vendredi 5 septembre 2008

Les vacances

Lundi le 25 août, Phil et moi, on part avec nos sacoches et sacs biens accrochés à nos bike pour la Cabot Trail, Nouvelle-Écosse. On prévoit être partis un bon 10 jours alors, on est full équip. On a des maps, des idées mais aucune réservation déjà faite. L'aventure.











Juste avant Rivière-du-Loup, la pluie s'est mise de la partie et heureusement qu'on avait amené nos rains suits. Il est prévu qu'on arrête coucher chez un ami à RDL. On a été super bien reçu! Merci Dark :)
Le lendemain, on traverse le Nouveau-Brunswick au complet. On a roulé de 9h15 à 20h avec un arrêt bouffe à Florenceville et plusieurs arrêts essence, évidemment.
On arrête à Truro. On prévoyait aller jusqu'à New Glasgow mais on est épuisé de la pluie et du trajet alors, on trouve le Barry's Motel pour dormir. La dernière chambre est fumeur (ça pue!) et on a une super vue sur les container de la station d'essence tout près par la salle de bain mais qu'à cela ne tienne, on veut dormir et pour 65$, ça va être ça!
Le lendemain matin, on s'prend un déjeuner au Tim et on repart.
Nous nous sommes rendus à Cheticamp, sur l'île du Cap Breton en après-midi.
Au kiosque d'information touristique, on a épluché la liste des hôtels/chalets/motels de la place et on a trouvé le Acadian Motel à 75$ la nuit, disponible même pendant la longue fin de semaine (fiou! j'avais pas pensé à ça moi!!). Fait qu'on se pointe là. C'est mignon, bien arrangé et ça sent bon :)

La vue de notre chambre.





Je suis crevée, ça parait tu?









On prend le temps de s'installer un peu et de passer au Liquor Store, juste à côté! C'est tu plate hein! Il est toujours sur notre chemin, où qu'on aille!
Jeudi, on part faire une reconnaissance, explorer la Cabot Trail. Ils annoncent de la pluie en après-midi alors, on va juste faire quelques photos.
Voici LE spot à photo... que de bons souvenirs pour moi.









Vendredi, on y revient mais pour faire des photos d'action :D
V'là Phil avec son Buell :)








Le paysage vu par moi, dans les lunettes à mon amoureux :)









Me v'là (le cache objectif n'a pas totalement ouvert et j'ai pas pris le temps de croper toutes mes photos alors, y'a le coin noir)








Ce matin là (on est parti à 8h), on a vu un énorme orignal et son bébé! Il a fallu faire beaucoup de bruit pour qu'ils bougent du chemin!
Y'avait deux gars de la Floride en Goldwing qui frottaient leur bike dans les courbes et qui descendaient ça ben plus vite que nous!! Ils étaient bien gentils :)

Ensuite, on a décidé de faire la Cabot Trail au complet! On est allé gazer avant pour être sûr de se rentre au prochain poste à essence et en attendant pour payer, un monsieur de l'Alberta, en moto, a payé notre essence et nous a souhaité un beau voyage!! Wow! Phil et moi on en revenait pas! He loves Quebec, en tout cas, il nous l'a dit! hehe
Fait qu'on est reparti pour passer dans la montagne, aller sur le côté est de l'île du Cap Breton et revenir par le sud.
La route était belle jusqu'à Pleasant Bay (très près du spot à photo) et ensuite, ça s'est gâté. Pluie, pluie, pluie, pluie, pluie, pluie, pluie, pluie.
On a continué notre tour quand-même car c'était moins long continuer que revenir sur nos pas. Aussi, je voulais passer au Leather Shop près de Baddeck.
On a tout de même arrêté à ma plage préférée. Normalement, c'est calme, on peut s'y baigner, il y a une petite chute mais cette journée là, l'eau était vraiment déchainée! Pas question de s'y baigner!! C'était tout de même de toute beauté :)









À 16h30, on était content de rentrer à l'hôtel!! Mes gants ont déteints, on était mouillés et congelés à la grandeur! Voilà à quoi ressemblait notre entrée!!











Ride épuisante. Souper au Mr. Chicken et visite au Liquor Store, voilà c'que ça donne :








À 20h30, on était, mettons... affectés!! hahaha
Le samedi matin, en voyant la météo encore mauvaise pour toute la semaine, on décide de pakter nos affaires et de retourner vers la maison. C'est la longue fin de semaine et on sait que Bi et Mathieu vont chez Louis et Chantal qui sont récemment déménagés à Oromocto au N-B (tout près de Fredericton). On appelle et on part!
Vers 18h30, on était rendus. Le samdi soir, on a viré un méchant party à six! La cour était pleine de corps mort le lendemain! C'était super cool :)
Dimanche, les NBquois nous ont amené visiter le centre-ville de Fredericton. On dégrisait tous tranquilement mais ça été bien agréable.
Lundi matin après un bon déjeuner, nous avons quitté, direction St-Bruno et sommes arrivés vers 19h chez nous.







Voilà notre trajet au complet.
3319 kilomètres, beaucoup de pluie, de pneus, de seafood chowder, de souvenirs et de joies.







Ce fut en partie un pelerinage pour moi. Mais ce fut tout d'abord de superbes vacances avec mon amoureux précieux. Des vacances qui m'ont fait décrocher du travail, décrocher de mes soucis quotidiens. Des vacances de couple amoureux.
Ça fait du bien :)
.

jeudi 4 septembre 2008

Le saviez-vous?

Je me suis toujours demandé ce que IGA (le marché d'alimentation) voulait dire...

Ne trouvant pas sur Internet, j'ai écrit directement au service à la clientèle et voici leur réponse :

L'acronyme IGA veut dire
Independent Grocery Association
D'ailleurs il y a des marché IGA même en Australie.


C'est tellement inutile à savoir, mais j'aime ça :)
.

lundi 1 septembre 2008

Revenue

Je suis revenue de la Cabot Trail!!

J'ai tellement trop de choses à dire!!
Je vais tenter de prendre du temps dans le reste de mes vacances pour raconter tout ça :D

Restez à l'écoute :)
.

vendredi 22 août 2008

Tu sais que t'arrive vraiment tôt au bureau...

- quand c'est l'été et qu'il fait encore noir dehors;
- quand Juste pour le fun, l'émission du matin à CKOI n'est pas encore commencée lorsque je stationne ma voiture dans le building;
- quand le pont victoria est encore ouvert des deux côtés;
- quand le Tim vient juste d'ouvrir lorsque tu vas chercher ton café;
- quand ça fait juste 10h que t'es partie de ce même bureau la veille...

C'est la dernière journée avant mes vacances :D
.

mercredi 20 août 2008

Tu sais que t'arrive tôt au bureau....

... quand tu ouvres la lumière des toilettes partagées de l'étage et que tu baisses le siège.
.

mardi 19 août 2008

Horaire d'avant vacances.

Hier j'ai fait un 11h.
Aujourd'hui, je fais un 10h parce que j'ai été dîner avec une ancienne collègue.
Demain je quitterai à 4h parce qu'on va souper chez les beaux-parents avant nos vacances, donc un 9h en perspective.
Jeudi sera très certainement un 10 ou 11h.
Vendredi sera probablement un 11 ou 12h car je dois faire la paye en avance, qui normalement me prend 2 jours à faire et je dois transmettre mes dossiers, faire mes messages vocaux et e-mail pour mon absence, etc.

Une belle semaine pour mériter mes vacances...


Les vacances qui ressembleront à ça...



Cabot Trail, en 2006 : c'est Bi au fond et moi en premier plan.
Cette année, ce sera avec mon amoureux.


Can't wait!!
.