jeudi 26 octobre 2006

Se surpasser

.
Mon amie S. est prof d'aérobie depuis plusieurs année en plus de son métier. Durant les 8 dernières années, j'ai tenté d'être assidue à ses cours car j'adore l'aérobie et S.. Vous imaginez pas le mélange... délicieux!

S.s'est blessée à une côte récemment et s'est donc fait remplacée. C'est la catastrophe! nous n'aimons pas la remplaçante... malgré ses efforts, elle se plaint que c'est très difficile, qu'elle ne connait pas beaucoup l'aérobie et nous démontre clairement le fondement de tout ça en oubliant le rythme et les répétitions méthodiques.

Je suggère à mon amie de faire le mannequin et qu'elle continue la voix! Proposition acceptée! Le cours suivant, je suis sur le "stage" et c'est moi qu'on doit regarder pour bien faire le mouvement!

Imaginez-vous donc que j'ai découvert que je peux donner encore beaucoup plus que ce que je croyais être mon maximum! S. m'a assuré que pour faire les mouvements aussi bien que je les fais maintenant, ça prend beaucoup plus d'énergie et qu'elle me trouve très bonne! Cool!
Sincèrement, j'allais au cours pour perdre un peu de poids mais je manquais de conviction! La voilà retrouvée!

Je suis vraiment reconnaissante d'avoir eu cette chance (qui se poursuivra un peu tout de même) de découvrir que je pouvais faire des exercices en m'amusant, mais encore plus productif pour mon système!

Merci S.! J'espère que tu guériras vite maintenant que tu m'as permis de me surpasser!
xxx

mercredi 25 octobre 2006

À ta santé, Taburn!

.
On a enfin reçu nos bock à bière! Guy, penché au max, gravé devant et M4E gravé derrière, ce bock sera dans mes mains tous les jours (pour du café, on s'entend!).

À ta santé, Guy!

mardi 24 octobre 2006

Sentiments étranges

.
Il est difficile de faire abstraction d'une déception en fin de journée pour se souvenir que tout allait bien...

Je dois dire que je me fout dedans volontairement. Peut-être inconsciemment mais tout de même...

Peut-être pour être cool, je miroite des airs de détachement face à des activités où je ne peux être présente. "Oui oui! allez-y sans moi, pas d'problème! Appellez-moi pour me dire c'que vous faites après!" avec le gros sourire sincère. Quelle comédienne je suis! Dès que les nouvelles en question arrivent un peu plus tard, avec des bruits de fond du genre "on a du fun à planche", je me transforme en monstre renfermé sur moi-même qui est déçu que tous aient du plaisir sans moi! Je regrette alors amèrement de ne pas être là bas moi aussi et j'oublie tout de ce que je viens d'accomplir, qui est la plus part du temps, très important.

Je voudrais être partout à la foie. Vivre tous les plaisirs. Avoir des souvenirs de tous les bons moments vécus par mes amis et faire partie de tous les "insides".

Je crains que je doive me faire à l'idée que mon manque d'attention n'est clairement pas réglé...

Je tenterai dans mes prochains billets, de faire abstraction des déceptions et plutôt élever mes accomplissements et satisfactions.

vendredi 13 octobre 2006

Mémoires subites

.
Voici des pensées importantes pour moi... elles me rappellent bien plus que ce qu'elles semblent!
Et vous?



  • Éric, mon prince charmant avec sa petite pointe de cheveux
  • MotoEndurose 2006
  • Guy / Godz, joie, rage, perte indescriptible
  • Bi ma meilleure amie
  • Saut en parachute
  • GH - hum good times!
  • mini raves - hum! really good times!
  • aérobie avec Stéfanie
  • ma situation professionnelle - fierté!
  • ma mère et mes frères

Suis-je une fille indigne? Je m'explique et vous m'expliquerai ensuite....

Mon père me laisse un message sur mon répondeur le lendemain de mon anniversaire, en ayant toute la misère du monde à comprendre comment parler dans l'petit trou et raccrocher après avoir dit ce qu'il voulait. Il a l'air à l'article de la mort ou bien a oublié de mettre son dentier. J'ai décidé de le rappeler 5 jours plus tard; il n'est pas à la maison mais sa copine me donne son nouveau # de cellulaire... Merci.

Pourquoi n'ai-je pas envie de le rappeler? est-ce que je n'ai rien à lui dire?

J'ai tellement de choses à lui dire... mais est-ce que ça le concerne? Est-ce que ça me tente de lui raconter mon été en moto? pas sûre... est-ce que ça l'intéresse? Je sais pas... Il devient grincheux mon père.. comme sa mère.

Je l'aime pourtant!
j'ai ma réponse... je suis une fille indigne...

mercredi 11 octobre 2006

Poème de moto

anticipation is what i feel
just to get behind the wheel

i'm looking forward to the day
where i could just ride and play

spend a day riding with pals
enjoying the scenery of the gals

i really miss my daily routine
of wearing my leathers instead of jeans

cant wait to hear my boots squeek
zip up my shag and look like a geek !

turn on the ignition and press the starter
and hear once more my bike thunder

pull in the clutch, shift into first
twist the throttle quench my thirst

feel the wind pass by my head
and keep my hunger to ride fed

find some twisties, increase the pace
watch the smile grow on my face

come into a corner way too fast
lean the bike and give it GAS

sense the tarmack at my pegs tips
as i remove my chicken strips

watch my eyes glitter gold
as rubber is laid on the road

get to end of the road turn around
repeat the pleasures that i have just found

why i love it so much i cant explain it
come ride with..then you can live it

ah yes...can you feel my anticipation
just to ride without a destination

but first.....where the phoque is my key !

guy "THE PIMP" boulanger
2006-03-05

mardi 10 octobre 2006

Message à mon meilleur ami

Il est devenu un ange le 2 septembre 2006. Je n'ai pu le ramener malgré mes efforts, malgré ma volonté. Personne n'a rien pu faire à part pleurer la perte d'un être exceptionnel. Avec son urne, j'ai glissé un mot dans un porte-document 2006 qui lui appartenait, dans la terre...

«Guy,

Tu as fait partie de ma vie comme peu l'ont fait. Tes moments complètement fous, comme tes moments de sagesse m'ont aidé,m'ont enseignés beaucopu.

Guy, tu étais un ange et tu l'es encore. Le bonheur que tu as répendu ici est innestimable et j'espère que tous s'en souviendront à jamais.

Ton amour et ta reconnaissance pour la vie restera pour moi une source d'inspiration et je compte bien y faire honneur le reste de mes jours.

Merci d'avoir été là, si court ce fut; c'était intense.

Veille sur nous.
Je t'aime.»

jeudi 5 octobre 2006

La crise...

J'aimerais beaucoup écrire des choses belles et heureuse à l'aube de mes 32 ans mais tout ce qui m'habite l'esprit ces temps-ci sont des inutilités qui ne font avancer personne.... Je suis bougonne et grognonne. Je n'ai pas la forme pour suer comme je l'aimerais dans mes cours de cardio. Je ne suis plus la pitoune dont mon chum est fier de trainer et ça me hante... Oui, une autre chose qui me tourmente!

Durant le jour, malgré l'augmentation salariale impressionnante et innatendue que j'ai reçue récemment avec mention d'honneur, je me sens totalement dépassée. Je n'arrive pas à faire le tiers de ce que je voudrais/pourrais/faudrait! Je roule des yeux dès que le boss de l'autre me demande un rapport, je le trouve "gossant" au plus haut point. Je ferme la porte de mon bureau pour m'enfermer dans un aquarium sous prétexte que je me concentre mieux... je ne parle à personne et ne prends surtout pas le temps de diner avec mes collègues...

Un genre de SPM permanent....

La nuit

Il m'est arrivé quelques fois cet été de faire de l'insomnie pour une raison que je connais mais que je ne veux pas avouer à voix haute. Tourment. Dans ces moments où seul le clavier d'ordinateur me libère de cette énergie qui tiens mes yeux ouverts, je parlais à Guy, qui lui aussi était éveillé à des heures impossisbles, par hasard. Il connait mes tourments. Il m'a rassuré tellement, sans même dire plus d'un mot.

Cette nuit, Guy m'a franchement manqué. J'avais besoin qu'il me fasse rire, qu'il me dise la vérité, qu'il soit là... hé bien il l'a fait mais du haut. Il m'a aidé à me rendormir, sans rire, sans discussion...

Je suis donc un peu plus reposée mais toujours aussi tourmentée.

Guy tu me manques, même la nuit!

mardi 3 octobre 2006

y'a trop longtemps!

Hé bien... l'été tire à sa fin et je me suis aperçu que je n'ai écris mes aventures nulle part! Je vais donc tenter de le faire ici car je crains d'en oublier des bouts en moment donné!

Tellement d'évènements se sont bousculés cet été! Tu plus heureux au plus triste!

- premier saut en parachute
- vacances à la Cabot Trail
- planification de camping dans les Hautes-Gorges
- mort de mon meilleur ami
- mon ordinateur qui est malade, jusqu'à épuisement
- anniversaire à Éric et moi et de nos amis
- augmentation de salaire


... à suivre selon mon humeur!